samedi 04 mars

Publié le par Guillaume Trouillard

Alors ne vous formalisez surtout pas s’il fait mine de ne pas vous reconnaître dans la rue quand la veille vous refaisiez le monde autour d’un verre. Il ne boude pas pour les quelques mots déplacés que vous auriez pu avoir sous l’effet de l’alcool. Il ne vous en voudra certainement pas non plus d’être reparti avec la ravissante brune qu’il convoitait depuis le début de la soirée. Ne cherchez pas non plus une quelconque rancune de sa part pour l’avoir laissé se débrouiller seul avec le groupe d’importuns. C’est simplement sa timidité légendaire qui lui fait fuir les visages connus en dehors des périodes désinhibées par l’alcool. Peut-être faut-il y voir une des raisons de son plongeon dans le pastis ?

Publié dans fenouilh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calamity 06/03/2006 18:21

Je me demandais si Fenouil avait un animal de compagnie, outre la vénérable compagnie des légumes, maintenant je sais: un cachalot miniature. Mais d'où vient-il ?

lapin 05/03/2006 17:22

que ces plates aventures rythment mes jours imbibés. merci.

pilou-pilou 05/03/2006 17:17

Davy Crockett a dit : "Face à la méduse, la fuite reste la meilleure ruse".